Château fort de Brandenbourg

Le château fort médiéval est situé sur une épine rocheuse qui s'élève à 329 mètres alors que la vallée de la Blees se situe à 261 mètres d'altitude. Le site, très encaissé, est entouré d'élévations d'environ 400 mètres. Le château dominait avec son donjon le croisement de deux chemins qui vont de la Sûre vers les Ardennes et de Bourscheid à Vianden.

Le château de Brandenbourg est constitué d'un château principal et d'une basse cour (château inférieur) qui s'étendent sur une superficie de 35 x 95 mètres.

Suite aux fouilles archéologiques au coeur du château, on peut admettre qu'une fortification en bois a déjà existé aux 9e et 10e siècles [rapport de fouilles J. Zimmer, avril 2005]. Les premières constructions en pierre du site datent du début du 13e siècle. Des agrandissements ont été effectués au 14e siècle. Au début de l'époque moderne, le dispositif défensif est considérablement renforcé par la construction de plusieurs tours respectivement bastions.

Le château a été habité jusqu'au milieu du 18e siècle, du moins partiellement. Ensuite, il a partagé le sort de tant d'autres châteaux médiévaux, étant abandonné à la ruine.

En 1936, puis dans les années 50, l'Etat fit exécuter quelques travaux de consolidation sur les ruines du château. Depuis les années 80, le Service des Sites et Monuments nationaux surveille l'état de conservation du site et intervient, si besoin en est, par des mesures de consolidation prudentes afin de préserver la substance bâtie encore en place. A cette fin, des levés topographiques, des plans de situation, et des plans photogrammétriques du site ont été établis au cours des dernières années. Le site géré par l'Etat sur base d'un bail amphytéotique, fait l'objet de travaux de consolidation et de recherches pour élargir encore davantage les connaissances sur l'histoire et l'évolution architecturale du château de Brandenbourg.

Quand on découvre le site du château de Brandenbourg, on est stupéfait. C’est une ruine magnifique, sauvage et mystérieuse, qui n’a jamais été soumise à de profonds interventions et constructions.

Le Service des sites et monuments nationaux a realisé un circuit sécurisé qui guide le visiteur sur le site et qui lui fournit des informations aux endroits intéressants, tout en lui permettant de jouir d’aspect sauvage et romantique du château en toute sécurité. Un éclairage discret renforce l’atmosphère mystérieuse du lieu.

 

             

 

 

 

 

Dernière mise à jour