Noertzange: réhabilitation de la gare

La Gare de Noertzange a été construite en 1873. Elle représente un type de bâtiment de gare du XIXe siècle comme il en existe quelques autres modèles dans le pays.

noer_3

Le bâtiment, inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments nationaux depuis le 18 juillet 2003, a été remis en valeur par le Service des sites et monuments nationaux dans un souci de respect envers sa structure d’origine. Le projet a été executé ensemble avec le bureau d'architectes Arendt&Thill.

Les façades avec leurs modénatures en pierre (socle, encadrements, bandeaux…) ont été nettoyées et restaurées. Ces éléments architecturaux et les surfaces maçonnées ont par la suite été munis d’une lasure recherchant une harmonie monochrome et garantissant une protection de la peau extérieure. Aucun hydrofuge n’a été appliqué. L’annexe, située du côté oriental, a été enduite à la chaux. Les portes et fenêtres ont été remplacées ayant soin de rechercher des profilés identiques aux modèles historiques, tout en garantissant l’intégration d’un vitrage thermique et acoustique de haut niveau.

Fond-de-Gras
Fond-de-Gras
noer_4

Seule la nouvelle porte d’entrée adopte un caractère contemporain pour engager le dialogue entre le bâti historique et les interventions intérieures d’aujourd’hui.

A l’intérieur du bâtiment, les modifications ont été plus conséquentes. La gare, ne présentant, en grande partie, plus son identité d’origine, a subi plusieurs interventions afin de répondre au programme actuel et aux différentes normes sécuritaires. Les murs porteurs ont été sauvegardés, plusieurs cloisons ont été enlevées. La dalle de l’étage, déjà partiellement endommagée, a été recréée en béton armé. La structure en bois du plancher du grenier et la charpente ont été conservées.

noerz_1
noer_6

Le projet de réhabilitation de la gare en logements pour étudiants consistait à créer six unités d’habitation autonomes, possédant chacune une pièce principale avec kitchenette intégrée, une salle de bain et un WC.

garenoerz
Copyright: Bohumil KOSTOHRYZ
garenoerz2
Copyright: Bohumil KOSTOHRYZ

Le couloir de distribution, qui au r-d-c donne accès à trois studios, sert de zone tampon et de barrière acoustique par rapport au quai de la gare. Le mur de séparation entre logements et corridor a reçu un traitement architectural spécifique. Il est réalisé en béton vue (coffrage en bois non raboté) présentant une géométrie à relief variable produisant des jeux d’ombres différents par rapport aux sources de lumière naturelles ou artificielles. Grâce à la hauteur importante des pièces au r-d-c, deux de ces unités de logement comportent une mezzanine.

noerzgare_mais
Copyright: Bohumil KOSTOHRYZ

Les trois unités à l'étage sont investies par un escalier réunissant les deux matériaux prépondérants à l'intérieur: béton vu et parquet industriel en chêne. Le garde-corps a été réalisé en bois laqué reprenant une tonalité verte tonique.

noerz_2
noer_5
Dernière mise à jour