Dudelange: site du château d'eau

Un ancien site industriel qui devient un point de rencontre de l'art

Situé derrière le nouveau bâtiment qui héberge le Centre national de l’audiovisuel (CNA) et le centre culturel régional (op der schmelz), entre le centre-ville de Dudelange et l’ancien site du Laminoir de Dudelange, la tour d’eau, construite en 1928, par son aspect architectural et sa posture verticale, est un repère dans le paysage et une icône pour la Ville de Dudelange.

Le Waaserturm et le Pomhouse (salle des pompes) de l'ancienne aciérie de Dudelange est un bel exemple de conservation et de mise en valeur du patrimoine.

Ouvert au public depuis le 29 septembre 2012, le site a été rehabilité en tant qu'espace d'exposition. En tant que maître d'ouvrage, le SSMN a assuré la direction du projet, ensemble avec les bureaux d'architectes de Claudine Kaell et de Jim Clemes.

toureaudud
Dudel_1

 

 

Dudel_2
Dudel_3
Dudel_5
installation d'une cage d'ascenseur et refection des escaliers
Dudel_4

L’élaboration du projet a conduit à une combinaison optimisée entre les contraintes techniques d’exposition, que mérite la collection d’Edward Steichen "The Bitter Years", et les contraintes architecturales, requises pour la sauvegarde de ce patrimoine industriel.

Le Waassertuerm accueille, l'exposition permanente "The Bitter Years".

"The Bitter Years" est la dernière exposition organisée par Edward Steichen. Il s'agit d'une composition de plus de 200 photographies d'artistes commandité par le gouvernement américain en 1962 afin de soutenir la politique économique du New Deal de F.D. Roosevelt. Les photographies de "The Bitter Years" retranscrivent la dureté de la vie du peuple américain lors de la grande dépression des années 1930. Le but d'Edward Steichen était de réveiller l'émotion du visiteur face à la dureté de la vie de ces gens.

Restaurées pour la seconde fois en 2011, ces photographies sont maintenant accessibles au public dans un local hors du commun.

tournouv
Dudel_7
Exposition "The Bitter Years 1935-1941" (Edward Steichen, photographe américain d'origine luxembourgeoise)

Quant au Pomhouse (salle des pompes), sa galerie octogonale accueille régulièrement des expositions de photos temporaires et sert également de lieu de rencontre pour diverses manifestations.

tour2
tour1
tour3

à propos de l’histoire du site:

C’est en 1882, que la S.A des Hauts Fourneaux et Forges de Dudelange fut fondée par les Sieurs Jean-Norbert Metz, Victor Tesch et le Comte René-Auguste-Anatole de Bertier.

En 1883 les premières installations furent érigées. Il s’agissait de 4 hauts fourneaux avec 2 salles de coulée.

En 1893, un cinquième haut fourneau fut mis en service, et en 1899, un sixième.

En 1907, la consistance de l’Usine de Dudelange se présentait comme suit :

- 6 hauts fourneaux d’une capacité de 125 à 150 tonnes

- une aciérie Thomas avec quatre convertisseurs de 20 tonnes

- un grand laminoir à matériel de voie et poutrelles

- des trains à fers marchands et feuillards.

L’usine ainsi conçue permettait le soufflage et la transformation en laminés d’environ 225.000 t d’acier par an.

Le 30 octobre 1911, la société ARBED SA est créée. (Aciéries Réunies de Burbach-Eich-Dudelange)

De 1929 à 1930, les 6 anciens hauts fourneaux furent remplacés par 3 nouveaux de construction plus moderne et en 1962, le quatrième haut fourneau fut mis en service.

Avec le déclin de la sidérurgie, les hauts fourneaux; le laminoir ainsi que l’aciérie furent démolis entre 1980 et 1986 suivi d’une fermeture définitive en 2005. Après l’enlèvement de l’ancien crassier à côté de l’hôtel de ville et la disparation des hauts fourneaux, d’une partie des halles de l’aciérie et du laminoir ainsi que de la centrale des soufflantes, un vaste terrain précieux s’offrait à la réaffectation urbanistique. Actuellement, ce site est en cours de réaménagement pour devenir un nouveau quartier avec une implantation conjointe de logements, de commerces et d’infrastructures éducatives socioculturelles.

Erigé en 1928 cet ancien château d’eau livrait les eaux nécessaires à l’alimentation et au refroidissement des différentes installations sidérurgiques comme les hauts fourneaux, le train de laminoir, etc.

La construction consistait en une cuve cylindrique du type « Intze », reposant sur un squelette en béton armé. La hauteur est d’environ 50 m, avec un diamètre de 12 m. La salle des pompes, datant de 1904, servait également à l’alimentation des réservoirs d’eau communal situé au « Leitschebierg » Elle fut alimentée par une source se trouvant sur le terrain de l’usine. A partir de 1928 elle servait à amener ces eaux en haut de la cuve du château d’eau.

Quatre bassins entourent la tour d’eau et la salle des pompes en forme de demi-cercle:

Le premier, situé à l’ouest, et érigé en 1921 fut conçu comme piscine public. Après la mise en service de la piscine communale en 1953, il servait comme réservoir des eaux froides.

Le deuxième et troisième, situé au nord, faisait fonction de station d’épuration.

Le quatrième, situé à l’est, servait comme bassin de refroidissement des eaux usées en provenance des hauts fourneaux.

Contact

Centre national de l'audiovisuel / 1B rue du Centenaire / L-3475 / Dudelange

info@cna.etat.lu

cna
Dernière mise à jour