Château fort de Clervaux

Situation

Situé à 365 mètres d'altitude dans la vallée de la Clerf, le château est construit sur un mamelon rocheux, dans une boucle du cours d'eau qui coule à 350 mètres.

Habité jusqu'au milieu du 19e siècle, le château de Clervaux a été fortement endommagé durant l'Offensive des Ardennes en décembre 1944.

Après la guerre, l'Etat procéda à la reconstruction du château. Faute d'analyse archéologique durant les travaux de reconstruction, l'évolution de l'architecture médiévale ne peut plus être déterminée avec précision aujourd'hui.

Le château se compose d'un château principal et d'une basse cour. Cette dernière, détruite à la fin du 19e siècle, avait une forme ovale avec une superficie de 55 x 60 mètres.

L'accès au château principal se fait par une double porte d'entrée. D'une superficies de 52 x 32 mètres, le château est constitué d'un grand palais, de bâtiments résidentiels de bâtiments annexes et de deux tours circulaires (10 mètres de diamètre). Le palais et les tours ont été construits probablement vers 1400.

Restauration

Les travaux de restauration ont permis une série de nouvelles affectations pour les bâtiments du château. Ainsi, l'aile sud montre une exposition de maquettes de châteaux forts luxembourgeois. L'ancienne cuisine, avec annexe, de la maison de Brandenbourg est réservée à une exposition sur l'Offensive des Ardennes.

Aux premier et deuxième étages de l'aile Renaissance est exposé depuis 1992 "The Family of Man" d'Edward Steichen. Enfin, au rez-de-chaussée de cette même aile, l'administration communale a installé son secrétariat, sa recette communale, ses archives et sa salle de séances.

Les espaces dédiés à la Family of Man ont été réaménagés entre 2009 et 2013 par le SSMN et l'Administration des Bâtiments publics, ensemble avec le bureau d'architectes ENJOY (Nathalie Jacoby). Il s'agissait de refaire entièrement les lieux, après une mise à nue totale. Le carrelage rouge fut remplacé par un terrazzo et les nouveaux cimaises ont été profilés en coréon, un cire artificiel.

Les espaces furent recréés de la sorte que le visiteur n'oublie point qu'il est dans un château. Ainsi des niches installées dans les vieux murs permettent le repos, la consultation des informations mises à disposition par i-PAD et les vues sur Clervaux.

Ci-après des photos avant le chantier de réaménagement de l'exposition, de la phase chantier, ainsi que des nouveaux espaces.

avant travaux

pendant travaux

après travaux

Dernière mise à jour